Buffy contre les vampires - Intégrale Saison 6 - Coffret 6 DVD

Détails sur le produit
Buffy contre les vampires - Intégrale Saison 6 - Coffret 6 DVD

Buffy contre les vampires - Intégrale Saison 6 - Coffret 6 DVD
Réalisateur(s) Daniel Attias, Reza Badiyi

Prix: EUR 17,94

Disponibilité: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
Expédié et vendu par Canzone-Online

5 Disponible neuf ou d'occasion EUR 8,21

Moyenne des commentaires client:
(7 commentaires clients)

Détails sur le produit

  • Rang parmi les ventes Amazon: #118653 dans DVD
  • Sorti le: 2006-01-01
  • Nombre de disques: 6
  • Format: PAL
  • Nombre de disques: 6

Révisions éditoriales

Description du produit
Buffy contre les vampires - Saison 6 (Buffy The Vampire Slayer), 6 DVD, 960 minutes

Synopsis
Buffy est une jeune fille normale , qui va au lycée de Sunnydale, Californie, a des amis et s'intéresse aux garçons. Son originalité : elle est la Tueuse et a pour mission de lutter contre les vampires et démons. Sunnydale est sur la bouche des enfers et les forces du mal y sont puissantes. Elle est aidée par Giles, son observateur qui la conseille et la guide. Des amis l'aident à concrétiser sa mission : Alex, Willow, puis Cordelia et Oz.


Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile.
4Changements de direction
Par Ouhman
Buffy est morte. Pendant l’été, le Scooby Gang tente de continuer à débarrasser la ville des vampires, mais malgré la force de Spike, les pouvoirs magiques de Willow et l’aide du Buffy-robot, cette tâche est trop ardue pour eux et l’absence de Buffy se fait cruellement sentir. Profitant du caractère surnaturel de la mort de son amie, Willow se plonge alors dans la magie noire pour la ressusciter. L’entreprise réussit, seulement aucune des deux ne sortira indemne de cette expérience. A tout cela s’ajoutent trois « nerds », des adolescents asociaux, qui essaieront désespérément d’être des super-vilains et qui y parviendront somme toute assez bien.

Buffy est au centre des bouleversements de l’univers du Scooby Gang : sa responsabilité vis-à-vis de Dawn, ses problèmes d’argent et sa relation trouble avec Spike vont l’éloigner définitivement de l’univers de l’adolescence. Parallèlement à cela, Xander et Anya se mettent eux-mêmes au pied du mur de l’engagement, et Willow va connaître l’enfer de la dépendance.

Tous ces thèmes font de la numéro 6 une saison plus noire que les autres mais où l’humour reste très présent, notamment grâce aux trois andouilles diaboliques … Certains épisodes sont à voir particulièrement : LIFE SERIAL : Andrew, Johnathan et Warren testent la résistance de Buffy en la soumettant à des tests magiques ; ONCE MORE, WITH FEELING : épisode traité sous la forme d’une comédie musicale, très réussi ; TABULA RASA : un sort de Willow tourne mal et plus personne ne semble se connaître ; GONE : Buffy devient la femme invisible ! ; OLDER AND FAR AWAY : Dawn fait le vœu que ses amis ne la quittent plus et le vœu est exaucé ; NORMAL AGAIN : mon épisode préféré, très troublant, où Buffy se réveille soudain dans un hôpital psychiatrique après un internement de … cinq ans.

Enfin, les quatre derniers épisodes, à partir de SEEING RED, sont excellents, mais il serait dommage de les raconter à ceux qui ne les ont pas vus. Il suffit de savoir qu’un événement dramatique a lieu et que le Scooby Gang doit affronter une super-vilaine impitoyable.

Cette saison 6 est donc très bonne dans l’ensemble, les personnages surprennent sans pour autant être incohérents et les intrigues sont de bonne facture. Je regrette à titre personnel qu’il y ait moins de fantaisie et d’humour que dans les premières saisons, mais elle ne fait pas honte à la série, loin de là !

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile.
5La saison de tous les tourments !
Par EPTB
Que pouvait donner cette saison après le final de la précédente ?

En effet, Buffy morte, quel avenir pour Sunnydale ?

Joss Whedon, avec son talent, a réussi l'incroyable pari de ressusciter notre Tueuse dans un double épisode, « Chaos », au scénario irréprochable. Evidemment, cette renaissance est un bonheur étincelant pour le Scooby gang et pour les fans, mais que de conséquences par la suite ...

Buffy est, en effet, totalement perdue voire malheureuse et pour cause, contrairement à ce que pensent ses amis, elle n'a pas été retirée de l'enfer ...

A ses tourments parfois très violents, s'ajoutent ceux du reste du groupe : Tara craint le recours abusif de Willow à la magie, Dawn se sent rejetée et s'est éprise de cleptomanie, Anya et Alex voient leur cérémonie de mariage échouer, Spike est tiraillé entre haine et amour pour la Tueuse. Et cette année, le soutient paternel de Giles n'est plus, d'ailleurs l'acteur Anthony Steward Head n'est plus crédité au générique n'intervenant qu'à titre de Special Guest Star !

Et pour ne rien arranger, il n'y a pas un seul méchant cette année, mais 3. Ce trio est composé de 2 têtes connues : Jonathan (Danny Strong), Warren (Adam Busch) et d'un nouveau : Andrew (Tom Lenk) qui est d'ailleurs le frère d'un certain Tucker qui avait lâché les chiens de l'enfer sur le bal de promo (saison 3).

La succession de tourments au sein du Scooby gang est illustrée par l'omniprésence du thème de la drogue, du sexe, du désespoir, du rejet lors de cette saison et aboutit à un final imprévu : la fin du monde est proche et son instigatrice se trouve dans les rangs de la Tueuse !! Une seule personne pourra l'arrêter et ce n'est pas Buffy ... !

Les surprises ne s'arrêtent pas là : font leur retour le temps d'un ou plusieurs épisodes en tant que Guest Star Riley (Marc Blucas) accompagné de sa femme Sam (Ivana Millicevic) dans le touchant « La roue tourne », Amy (Elizabeth Anne Allen) devenue un rat lors de la saison 3 et qui va gravement détourner Willow du droit chemin, Joyce et Hank Summers (Kristin Sutherland et Dean Butler) dans le très troublant « A la dérive », et Halfrek (Kali Rocha) démon vengeur et amie d'Anya.

Que d'épisodes extra et cultes durant cette saison ! A commencer par, à tout seigneur tout honneur, le chef d'oeuvre « Que le spectacle commence ! » : le célèbre épisode musical où la bande à Buffy fait des révélations surprenantes et capitales dans de magnifiques prestations chantées et dansées. Joss Whedon nous offre ici du très grand spectacle, c'est lui qui a écrit les paroles et la musique de chaque chanson. Tous les acteurs ont joué le jeu et on les découvre comme on ne les avait jamais vus !

« Tabula Rasa » est l'un des épisodes les plus marrant de la série, alors que « La corde au cou » est triste et « Rouge passion » tragique. Enfin « Toute la peine du monde » constitue l'un des meilleurs finals de la série.

Pour conclure, comme toujours, les bonus sont présents et l'interactivité excellente.

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
5du Buffy
Par sam
Buffy est incontournable des années pop. C'est obligatoire de regarder toute les saisons même si on sens parois un essoufflement, il y a aussi les meilleurs choses, les plus incroyable qui se développent dans les dernières saisons.

Voir tous les 7 commentaires clients...
Made with Affiliashop.com